Une étude qui fait plaisir à lire et encore trop rare sur ce vaste sujet qu’est la conscience. Il en ressort par exemple que dans cet état hypnotique, on remarque une amélioration de la concentration sur une tâche précise avec abstraction de l’environnement extérieur.

harmonie des 2 hemispheres du cerveau

Une étude publiée le 28 juillet dans la revue britannique « Cerebral Cortex » affirme que le cerveau fonctionne différemment quand une personne est sous hypnose.

Dans Le sortilège du scorpion de Jade, le film du réalisateur américain Woody Allen, sorti en 2001, un magicien hypnotise deux inconnus et conduit l’un d’entre eux à réaliser, à son insu, une série de cambriolages. Dans la fiction, l’hypnose fascine. Mais désormais, de l’arrêt de la cigarette au traitement de la douleur pour les grands brûlés, cette technique est de plus en plus utilisée pour ses principes thérapeutiques. Si l’hypnose reste un mystère, une étude publiée le 28 juillet dans la revue britannique Cerebral Cortex (article en anglais) lève une partie du voile sur le fonctionnement de cet état modifié de conscience (EMC).

Des chercheurs de l’université de Stanford, aux Etats-Unis, montrent que l’hypnose a un effet particulier sur le cerveau en agissant notamment sur le débit sanguin : il y a ainsi une diminution de l’interaction entre certaines régions cérébrales.

La suite sur francetvinfo.fr

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *